Jardin thérapeutique Pétrarque

Passer du jardin d’agrément au jardin thérapeutique

Qu'est-ce qu'un jardin thérapeutique ?

Le jardin thérapeutique est un moyen d’expression à la portée de tous, quelque soit ses déficiences. Il peut devenir un outil de médiation très riche et très satisfaisant pour la personne accompagnée.
Le jardin thérapeutique doit être un outil d’accompagnement et de développement inspiré du concept Snoezelen, qui se définit par une attention chaleureuse à la personne, l’accompagnant dans son ouverture sensorielle au monde.

Les principes du jardin thérapeutique et sensoriel :

  • L’invitation au choix ;
  • Lieu sécurisant ;
  • L’éveil des sens ;
  • L’accompagnement non directif à travers le cheminement ;
  • La communication sensorielle ;
  • Le plaisir et la plénitude de la relation à soi, aux autres, à l’environnement.

L'objectif premier d'un jardin thérapeutique :

L’objectif premier du jardin thérapeutique est d’émoustiller les sens des personnes, d’autres buts connexes viennent ajouter une dimension intergénérationnelle dans la rencontre : accueil de classes, visite de groupes, promenade à thèmes, laboratoire pour stagiaires en horticulture, ouverture aux grands-parents accompagnés de leur petits-enfants…

Le jardin thérapeutique est comme un ensemble de zones thématiques différentes, il s’articule autour de la notion d’accompagnement de la démarche personnelle, de choix, de cheminement.

Endroits de repos et de ressourcement, les aires de sensations offrant des ambiances variées se conjuguent selon l’humeur ou le temps.

Dans chacune des parcelles, découvertes, plaisir, jeux, apprentissage se côtoient. Les cinq sens sont sollicités, par le choix des plantes, du paysage ou par l’intégration d’éléments interactifs.

L’ensemble propose un parcours de promenade, mais chaque zone est accessible de manière directe.

Chacun des cinq sens a fait l’objet d’attentions, à la recherche de l’harmonie, qui se révèle dans le jardin thérapeutique.

La vue est émoustillée par les formes, les couleurs des fleurs ou des feuillages bien sûr, mais aussi par l’ambiance paysagère.

Des zones d’ombre et de lumière font jouer la vue et la perception totale du corps, contrastant la chaleur du soleil ou la douceur de l’ombre. La majorité des plantes choisies sont odorantes, soit en exhalant leur parfum dans l’air soit lorsqu’on les froisse, ce qui stimule également le toucher. Celui-ci peut également être sollicité par des tableaux végétaux tactiles, où sont associés feuillages doux, rugueux, lisses, souples… Grâce à des revêtements de sol variés, l’ouïe dialogue avec les sensations podotactiles.

De manière générale, des installations surélevées adaptées facilitent la préhension, donc l’accès au parfum, au toucher mais aussi au goût. Plusieurs zones peuvent accueillir fruits et légumes, comme le vignoble, le verger potager, ainsi que beaucoup de plantes aromatiques et de fleurs comestibles.

Enfin, une place particulière peut être réservée aux « Plantes à Sons » et aux résonances d’éléments naturels qui invitent à découvrir la nature par le biais du sonore.

L’ensemble est structuré par des chemins facilement accessibles aux personnes à mobilité réduite : recouvrement en dur ou en sols souples, pentes minimales, accès sécurisés et largeurs adaptées.

Les chemins eux-mêmes, ainsi que les aires d’arrêt, participent aux sensations par les types de recouvrement de structures et de coloris différents.

À découvrir:

Fermer le menu